Les phénomènes relationnels

Gap-fill exercise

Fill in all the gaps, then press "Check" to check your answers. Use the "Hint" button to get a free letter if an answer is giving you trouble. You can also click on the "[?]" button to get a clue. Note that you will lose points if you ask for hints or clues!
Les phénomènes relationnels font donc le lien entre l’individu et l’organisation dans laquelle il évolue.

L’ est la modification du ou des opinions d’un individu en raison de pressions exercées par une autre personne ou par un groupe. L’individu influencé change de comportement ou d’avis car il comprend que cela va dans son intérêt.

Pour influencer autrui, nous utilisons diverses stratégies d’influence :
−l’ ou à l’émotionnel : l’acteur qui influence met en évidence les émotions, les sentiments de l’autre à son égard ;
−l’ : l’acteur qui influence met en évidence les comportements attendus au sein du groupe d’appartenance de l’acteur influencé ;
−l’ : l’acteur qui influence met en évidence les avantages retirés pour l’acteur influencé à modifier son comportement en s’appuyant sur des preuves, des illustrations. Cette stratégie permet un débat raisonné car elle s’appuie sur un raisonnement argumenté et illustré.

L’influence au sein des groupes restreints
Au sein de groupes restreints, deux types d’influence peuvent s’exercer :
−l’influence de la : elle s’appuie sur le , qui est l’alignement d’opinion et/ou de comportement sur la majorité par un individu qui désire conserver son intégration dans son groupe d’. Le groupe exerce une pression inconsciente (augmentation des communications, regards insistants, etc.) afin que l’individu « déviant » adhère aux idées de la majorité. Ce dernier subit cette influence et se conforme aux idées du groupe pour ne pas en être exclu ;
−l’influence de la , c’est-à-dire celle de la . Dans un groupe, elle peut influencer le reste du groupe bien qu’elle représente le plus faible nombre de voix.Elle adopte une position ferme, constructive et cohérente.

L’argumentation pour influencer
L’argumentation consiste à mettre en œuvre un ordonné construit à l’aide d’arguments. Un argument est une qui vient à l’appui d’un point de vue, d’une opinion.
Il existe différents types d’arguments :
−l’argument de : la personne qui argumente fait référence à une valeur acceptée par tous ;
−l’argument d’ : la personne qui argumente fait référence à un expert, à un organisme qui fait autorité ;
−l’argument d’ : la personne qui argumente fait une comparaison entre deux situations comparables ;
−l’argument de : la personne qui argumente focalise ses propos sur un seul aspect du sujet.

Les différents types de relations
Les relations sont nécessaires au sein des organisations pour créer un climat relationnel propice à la réalisation des activités professionnelles.
−des relations : il s’agit de communications basées sur des . Elles sont organisées et contrôlées par la , et suivent souvent les liens établis par la structure hiérarchique ;
−des relations : il s’agit de communications spontanées basées sur des liens , souvent amicaux, qui se créent en fonction des affinités. Elles au contrôle de la direction de l’organisation.

Les relations d’autorité
L’autorité est la d’un individu à sa volonté dans le cadre d’une relation sociale, malgré d’éventuelles résistances. Les relations d’autorité permettent aux individus d’imposer leurs décisions dans leur groupe.
Quatre sources d’autorité conditionnent les relations dans les organisations :
−l’autorité , qui repose sur les , sur la structure formelle. Le chef s’impose en fonction de son dans l’organisation ;
−l’autorité , qui repose sur les traditions, les habitudes, les usages. Par exemple, le chef impose son autorité car il est lui-même le fils de l’ancien chef d’entreprise ; il applique alors les règles mises en place dans le passé (entreprise familiale) ;
−l’autorité , qui repose sur des individuelles particulières (, charisme, aura) ;
−l’autorité fondée sur la : le chef est reconnu comme tel car il possède des compétences rares et reconnues par tous.